29 novembre , 2022

Faire une levée de fonds avec des cryptomonnaies

À la rédaction : Vincent

Grand amateur de technologies numériques et plus particulièrement de l'univers Apple. Je rédige également des articles d'actualités sur le monde de l'entreprise ainsi que la Finance.

Maîtriser le clavier Mac

L’univers de la cryptomonnaie connaît un véritable boom depuis le courant de l’année 2020. Les cryptomonnaies gagnent du terrain et inspirent plus confiance que la monnaie fiduciaire. Elles représentent une opportunité pour les TPE et PME pour leurs collectes de fonds dans le but d’augmenter leur capital. Quelle est la faisabilité de cette opération ? Quelles sont les étapes à suivre ? Tour d’horizon sur le sujet dans cet article !

Est-il possible d’investir dans une entreprise avec des cryptomonnaies ?

La réponse est oui ! Avec l’avancée fulgurante que connaissent les cryptomonnaies, elles se sont très vite imposées et peuvent être reçues dans un compte pour les pros dans le cadre d’une levée de fonds. Elles sont classées dans la catégorie des apports en nature. Par conséquent, cette transaction doit avoir l’aval d’un commissaire, sauf dans les deux éventualités suivantes :

  • Cas 1 : La valeur de l’apport est en dessous de 30 000 euros ;
  • Cas 2 : Elle excède la moitié du capital social de l’entreprise.

Il est donc possible d’accroître le capital d’une entreprise avec des tokens. C’est une opération légale en tout point de vue.

Quel est le processus pour organiser une levée de fonds avec des apports de cryptomonnaies ?

Une levée de fonds nécessite une préparation en amont. Ici, la procédure se décline en trois grandes étapes.

Étape 1 : Trouver un bon partenaire

Pour parfaire l’ajout de cryptomonnaies pour le dépôt de capital d’une société, il est conseillé d’externaliser cette phase du projet. L’idéal serait de faire appel en une plateforme en ligne spécialisée dans les campagnes de financement et capable de gérer des apports en cryptomonnaies. Assurez-vous de sa fiabilité et de la qualité de ses services.

Étape 2 : Créer un compte au nom de la société

C’est ici que l’on entre dans l’exécution de la levée de fonds proprement dite. Il s’agit de créer un compte professionnel avec les informations renseignant sur l’entreprise, notamment le nom et le statut juridique. Dès lors, il faudra communiquer l’adresse aux potentiels investisseurs.

Étape 3 : Rédiger un contrat d’apport

Techniquement, ce document est connu sous le nom de « convention d’apport en nature ». Vous devez y prévoir des champs à remplir pour les données comme :

  • L’adresse et les clés des portefeuilles électroniques ;
  • L’historique des transactions de l’apporteur ;
  • La propriété des cryptomonnaies ;
  • Une preuve du transfert effectif des pièces.

La liste n’est pas exhaustive. Vous pouvez la rallonger selon que votre projet de levée de fonds l’exige. C’est ce document qui met en évidence les termes de l’accord entre l’investisseur et l’entreprise. Il faut qu’il soit au complet pour instaurer un climat de confiance entre les deux parties.

Quelles cryptomonnaies privilégier pour l’augmentation du capital d’entreprise ?

Le capital social a une fonction importante dans la prise des décisions concernant la gestion de l’entreprise. Il faut qu’il soit le moins fluctuant possible. Pour cela, vous devez être méticuleux dans le choix des tokens que vous acceptez dans le cadre d’une campagne de financement. L’idéal serait de miser sur les stables coins. Ce sont des jetons électroniques dont la valeur varie très peu. Les plus célèbres d’entre elles sont : USDT, USDC, UST et SNX.

About the author : Vincent

Grand amateur de technologies numériques et plus particulièrement de l'univers Apple. Je rédige également des articles d'actualités sur le monde de l'entreprise ainsi que la Finance.

Articles associés

Maîtriser le clavier Mac

Go to Top