29 juillet , 2022

Création du site Web de son entreprise : les étapes à respecter

À la rédaction : Vincent

Maîtriser le clavier Mac

Lorsqu’on a été pendant très longtemps une entreprise qui n’a fonctionné que localement sans avoir eu besoin des différents outils du numéro pour réaliser un bon chiffre d’affaires, lancer un site internet pour se faire connaître peut sembler une aventure hors du commun. Rassure-vous cela dit : c’était bien plus complexe il y a 20 ans puisqu’on ne disposait pas des solutions de facilité (CMS par exemple) qui sont la norme aujourd’hui. Toutefois, il faut quand même respecter quelques étapes pour que le site de son entreprise apparaisse en ligne et soit référencé. C’est ce dont nous allons parler ici !

Première étape : trouver un nom de domaine satisfaisant

S’il est possible de se passer d’un nom de domaine original pour lancer un site Web, par exemple en utilisant gratuitement le nom de domaine d’un hébergeur ou d’un CMS, nous vous déconseillons vivement cette option. En effet, cela ne fera pas très sérieux pour votre image d’avoir une URL avec le nom d’une autre entreprise pour votre site et votre communication en patinera. D’autre part, si vous souhaitez que votre site Web soit bien référence dans les moteurs de recherche, il vaut mieux que seul son nom apparaisse dans l’URL.

Bien sûr, il faut également être conscient que la plupart des noms de domaines populaires ont déjà été pris. Donc si le nom de votre entreprise n’est pas très original, il faudra trouver une ruse en ajoutant un suffixe ou bien en préférant un domaine .en .org plutôt qu’en .com (ce dernier étant le plus populaire). Vous y arriverez, nous en sommes certains !

Seconde étape : sélectionner un serveur Web qui répond à vos besoins

Cette seconde étape n’est pas à prendre à la légère puisqu’il existe actuellement sur le marché plusieurs types de serveurs qui ont chacun leur spécificité. Les plus performants sont en général les serveurs dédiés (comme ceux proposés par OVHcloud) puisque vous ne partagerez pas les ressources avec d’autres utilisateurs. Problème ; ils sont beaucoup plus onéreux à la location et leur prix peut attendre les 700€ par mois pour les plus véloces.

Ainsi, si vous ne comptez pas avoir un trafic important dès le départ sur votre site Web, nous vous conseillons plutôt de vous contenter au moins au début d’une offre d’hébergement mutualisée, grâce aux serveurs virtuels gérés dans le Cloud notamment. Les prix sont très bas (moins de 10€ par mois) et vous pourrez toujours faire évoluer votre offre par la suite en cas de besoin.

Troisième étape : faire référencer votre site dans les moteurs de recherche

Contrairement à une croyance qui a la dent dure, si vous ne faites rien du tout, votre site ne sera pas automatiquement référencé dans les moteurs de recherches comme Google. Pour ce dernier par exemple, il va falloir que vous créiez un compte Google Analytics et que vous remplissiez les étapes demandées. Rien de très sorcier, surtout qu’il y a de nombreux didacticiels sur internet pour vous aider au cas où. Si vous utilisez un CMS, c’est encore plus simple, car il suffit en général d’installer une extension qui s’occupera de presque tout pour vous.

About the author : Vincent

Articles associés

Maîtriser le clavier Mac

Go to Top