13 septembre , 2022

Présentation de la solution ERP : SAP S/4HANA

À la rédaction : Vincent

Maîtriser le clavier Mac

Piloter son entreprise est toujours essentiel afin de la diriger de la meilleure des façons. Pour ce faire, des logiciels spécifiquement conçus pour cela ont été créés : c’est ce que l’on appelle un logiciel ERP. L’un des leaders du secteur, SAP, sort une nouvelle version de son ERP : il s’agit de SAP S/4HANA. À quoi sert ce logiciel spécifique ? Quelles sont les nouveautés d’un tel ERP ? Quels en sont les avantages ? AnalogicTech fait le point avec vous.

Qu’est-ce qu’un logiciel ERP ?

Avant d’entrer dans le détail de ce qu’est un logiciel ERP, regardons un peu ce que signifie l’acronyme “ERP ». Ce dernier provient de l’anglais, et signifie Entreprise Resource Planning. En quelques mots, ce sont donc les logiciels qui permettent de piloter son entreprise afin d’en faciliter la gestion (notamment grâce à l’informatique). D’ailleurs, si un jour, vous entendez parler de “PGI”, soit “Progiciel de gestion intégré”, sachez qu’il s’agit là de la même chose, c’est simplement l’appellation qui a été francisée.

Par rapport à un logiciel standard, celui appelé ERP dispose de plusieurs particularités. Tout d’abord, il doit être conçu par une seule entreprise, et ne pas être le fruit d’une collaboration entre plusieurs concepteurs. D’ailleurs, les ERP sont bien souvent adaptés à chaque entreprise, notamment parce que les besoins s’avèrent être différents pour chacune. Bref, si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de ce qu’est un ERP, c’est qu’il est possible de piloter toute ou partie de son entreprise depuis un système unique, le logiciel informatique alors créé.

Qu’est-ce que le SAP S/4HANA ?

Qu'est-ce que la nouvelle solution SAP S/4HANA ?

La signification du terme SAP S/4HANA

Dans la gamme des logiciels de pilotage d’entreprise, l’ERP SAP S/4HANA fait partie de ceux qui sont dédiés aux grandes entreprises. Derrière cette appellation un peu complexe, se cache une logique à décrypter quelque peu. Le “S » situé après le SAP signifie “Simple”, dans la mesure où ce logiciel se veut être le plus simple possible à utiliser pour les entreprises. Attention ! Simple ne veut pas dire qu’il est limité, mais que son utilisation se veut intuitive, tout en s’offrant la possibilité d’une utilisation poussée.

Le 4, affiché juste après, n’a d’autre signification que le numéro de la génération. Ici, le SAP S/4HANA est le successeur de SAP R/3 et SAP ERP, on est donc sur la quatrième génération. Enfin, la dernière partie du nom du logiciel, soit HANA, fait référence à la technologie liée à la base de données.

L’utilisation du SAP S/4 HANA dans les faits

Si vous vous demandez encore à quoi sert un logiciel ERP comme ce SAP S/4 HANA, alors essayez de vous imaginer une chose : il permet de couvrir tous les processus habituels d’une entreprise. Par exemple, si vous êtes à la tête d’une entreprise de vente (que ce soit en BtoC ou en BtoB), le SAP S/4 HANA aide à gérer la commande du client jusqu’à la livraison, en passant par la facturation et la gestion fournisseur. Bref, tout se déroule au sein d’une même interface, ce qui permet un gain de temps très important lors de l’utilisation du SAP S/4HANA.

Quelles sont les nouveautés du SAP S/4HANA ?

Cette partie pourrait être un peu technique pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de travailler sur SAP S/4HANA. Cependant, cette version de quatrième génération apporte des nouveautés auprès desquelles il serait dommage de passer. Tout d’abord, le logiciel travaille avec des bases de données appelées In-Memory HAN et SAP FIORI. Concrètement, cela apporte une amélioration technique dont il est difficile de se passer une fois qu’on l’utilise (notamment en matière de rapidité et de fiabilité).

Bien entendu, d’autres ajouts sont de la partie. Nous pourrions mettre en avant :

  • Expérience utilisateur améliorée et collaborative (afin de rendre l’utilisation du logiciel plus facile),
  • Utilisation de l’intelligence artificielle,
  • Machine learning (le logiciel apprend au fil du temps, dans le but de vous aider à la gestion de l’entreprise),
  • Possibilité de pousser les données analytiques,
  • Capacité d’analyse en temps réel,

Enfin, et cela peut être une petite révolution pour les entreprises qui ont besoin de cette solution en déplacement, ou à travers plusieurs lieux d’activité : le SAP S/4HANA existe sous la forme du cloud. Grâce à cette technologie, chaque collaborateur de l’entreprise peut travailler en temps réel sur le logiciel, tous les autres voyant alors la modification dans l’instant. Bref, comme les autres procédés, une fois que l’on a découvert la puissance du cloud, il est difficile de s’en passer.

Comment se déroule la migration vers SAP S/4HANA ?

Réaliser la migration d’un logiciel ERP est toujours assez complexe au sein d’une entreprise. En effet, on parle ici d’une solution parfois utilisée par des dizaines de collaborateurs pour la gestion quotidienne de la société ! Si la migration vers SAP S/4HANA se déroule mal, alors les répercussions pourraient être très importantes.

Pourquoi migrer vers SAP S/4HANA ?

La réponse est assez simple : si vous souhaitez profiter de tous les avantages ainsi que les nouveautés de la solution SAP S/4Hana, alors il est obligatoire de migrer votre solution SAP R/3 et/ou SAP ERP vers SAP S/4Hana. Cependant, ce n’est pas la seule raison qui incite à réaliser cette migration : à partir de 2027, les anciennes solutions ERP ne seront plus suivies par SAP. Concrètement, cela signifie que si vous utilisez encore une ancienne solution, alors vous n’aurez plus la possibilité de recevoir des mises à jour sur cette dernière, ni d’avoir un quelconque suivi. Bref, pour la pérennité de votre entreprise, la migration vers SAP S/4HANA est nécessaire.

Comment migrer vers SAP S/4HANA ?

Il est assez complexe de vous parler de migration vers SAP S/4HANA en seulement quelques lignes. Si l’on ne devait retenir qu’une seule chose, c’est qu’il existe deux cas envisageables. La première, c’est la migration technique : on garde l’ECC et l’on migre l’environnement technologique ainsi que la base de données. Malheureusement, c’est une migration qui présente quelques risques, et des interventions régulières pour résoudre quelques bugs seront nécessaires.

L’autre possibilité, c’est de partir sur une nouvelle installation où l’ECC est remplacée entièrement par S/4HANA. Dans ce cas précis, il est tout de même possible de retrouver partiellement les données. En choisissant cette option, on part sur de nouvelles bases, et l’on profite pleinement du potentiel de SAP S/4HANA.

About the author : Vincent

Articles associés

Maîtriser le clavier Mac

Go to Top